Gouvernement du Canada / Government of Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels

Glossaire

Choisir une lettre pour naviguer afin d'obtenir une liste des termes et définitions en ordre alphabétique.

  1. « Précédent
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7

Musique

Les corps de musique (appelés « musiques ») sont devenus à la mode à partir du milieu du XVIIIe siècle dans la plupart des armées européennes, et presque tous les régiments allaient être dotés d’une musique régimentaire. Les premières musiques militaires au Canada furent celles des régiments d’infanterie britanniques qui étaient en garnison. Reconnues être excellentes pour l’esprit de corps et le moral, elles jouissent toujours de cette réputation. Comme elles donnaient des concerts, gratuitement ou à des fins de bienfaisance, elles avaient énormément de succès et, jusqu’à la fin du XIXe siècle et l’invention du phonographe, la plupart des Canadiens n’eurent accès qu’aux airs orchestrés de musiques militaires (puis de groupes musicaux composés de membres de corps de police, de corps de pompiers et d’autres organismes civiques). Les unités militaires canadiennes avaient aussi leurs musiques, dont un grand nombre comportaient des cornemuseurs dits « Highland », même s’ils n’étaient pas d’origine écossaise. Par exemple, quand la Première Guerre mondiale éclata, les hommes du Calgary Police Pipe Band se joignirent tous à la Princess Patricia’s Canadian Light Infantry et devinrent son corps de cornemuses, le premier du grand nombre de ceux que comptèrent les unités du CEC.

Mitrailleuse légère Bren

Mitrailleuse légère ordinaire utilisée dans les armées du Commonwealth britannique durant la Deuxième Guerre mondiale. D’un calibre de .303 et capable de tirer jusqu’à 450 cartouches à la minute, il s’agissait d’une arme très précise, peut-être l’une des meilleures mitrailleuses légères jamais conçues.

Médaille du service général du Canada

Cette décoration, autorisée en janvier 1899, fut la première médaille militaire à être spécifiquement attribuée par le gouvernement canadien. Elle fut décernée à des soldats et à des miliciens en service actif au cours des raids des Fenians de 1866 et de 1870, ainsi qu’au cours de l’expédition de la Rivière Rouge de 1870.

Médaille pour actes insignes de bravoure (CGM)

Équivalent, dans la marine et la force aérienne, de la Distinguished Conduct Medal (DCM) britannique. Initialement sanctionnée pour la guerre de Crimée seulement, mais rétablie en 1874, cette médaille peut être décernée pour n’importe quelle guerre.

Médaille de conduite distinguée (DCM)

Pour bravoure sur le champ de bataille; décernée aux non-officiers de l’armée. Cette médaille fut établie en 1845 pour les sergents, et ensuite, à partir de 1854, fut destinée à tous les gradés et hommes de troupe.