Gouvernement du Canada / Government of Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels

Glossaire

Choisir une lettre pour naviguer afin d'obtenir une liste des termes et définitions en ordre alphabétique.

Arme automatique

Arme de petit calibre (moins de 20 mm), tirant rapidement plusieurs coups. Ce type d’arme portative comprend les canons de DCA les plus petits, les mitrailleuses, les mitrailleuses légères et les mitraillettes. Ce type d’arme est apparu à la fin du XIXe siècle sous la forme d’une mitrailleuse. Au Canada, on utilisa une mitrailleuse Gatling pour la première fois contre les Métis, à Batoche, en 1885.

Armée

Mot lié à l’organisation des troupes lors de la Première et de la Deuxième guerres mondiales. Deux corps ou plus, placés sous le commandement d’un général; une armée est habituellement formée de 120 000 à 200 000 militaires, tous grades confondus.

Armes

Terme générique englobant toutes sortes d’armes aériennes, terrestres et maritimes depuis le début de l’histoire, des armes tranchantes aux armes chimiques, en passant par les armes à feu, qui ont toutes été présentes au Canada.

Voir aussi : Porte-avion, Artillerie, Transport de troupes blindé (TTB), Armes automatiques, Navire de guerre, Croiseur de combat, Bazooka, Mitrailleuse légère Bren, Mousqueton britannique, Calibre, Canon, Corvette, Croiseur, Destroyer, Guerre chimique/biologique, Flûte, Frégate, Gaz, Grenade, Semi-chenillé, Obusier, Fusil Lee-Enfield, Mitrailleuse Lewis, Mitrailleuse, Missiles, Mine, Monitor, Mortier, Navire de guerre de poche, Fusil Ross, Vaisseau, Shrapnel, Armes légères, Fusil Lee-Enfield court à chargeur, Mitraillette Sten, Mitraillette, Sous-marin allemand.

Armes légères

Armes - les armes à feu portatives en général - portées par des soldats d’infanterie individuels, y compris les pistolets, les fusils et les mitrailleuses.

Armure, blindage, blindé

Jusqu’au XVIIe siècle, les soldats portèrent une armure comme moyen de protection personnelle. Au Canada, les premiers soldats portèrent un casque d’acier, une plaque sur la poitrine et dans le dos, ainsi qu’une cotte de mailles, et ce, jusque dans les années 1630, quand des Autochtones hostiles commencèrent à se servir d’armes à feu et que ces éléments de protection tombèrent en désuétude. À partir du milieu du XIXe siècle, « blindage » fut le mot employé pour décrire les navires munis de plaques d’acier. Depuis la Première Guerre mondiale, le mot « blindé » désigne les véhicules à moteur protégés par une carrosserie d’acier, comme les chars d’assaut.