Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

CHAPITRE 1: La guerre de la conquête

Forces en présence au début de la guerre (3 pages)

La garnison britannique

50e (Shirley) ou 51e (Pepperell) Régiment de fantassins, 1754-1756

50e (Shirley) ou 51e (Pepperell) Régiment de fantassins, 1754-1756
(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Jusqu'aux années 1740, les colonies britanniques comptent peu de soldats réguliers. Le contingent le plus important, le 40e, se trouve en Nouvelle-Écosse. En 1749, à la suite de la fondation d'Halifax, la garnison de cette ville s'accroît de deux autres régiments, les 45e et 47e, pour atteindre un total d'environ 1 500 officiers et soldats. Les Treize colonies de la Nouvelle-Angleterre disposent pour leur part d'à peine 550 soldats appartenant aux compagnies franches coloniales britanniques postées à New York et en Caroline du Sud. Vers 1754, en ajoutant quelques détachements d'artillerie et une centaine de Rangers de la Nouvelle-Écosse, on compte à peu près 2 300 soldats et officiers de tous rangs, ce qui représente un nombre insuffisant de soldats de métier si l'on songe qu'ils doivent monter la garde sur un littoral qui s'étend de Terre-Neuve jusqu'à la Floride. De plus, si l'on excepte les Rangers, ces troupes ne connaissent rien à l'art de la guerre dans les bois.