Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

CHAPITRE 1: Les premiers guerriers

Équipement du guerrier viking (1 page)


Épingle à cape viking en bronze, vers 1000

Épingle à cape viking en bronze, vers 1000
(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

L'équipement du guerrier viking était plus ou moins important selon ses moyens, mais tous possédaient des armes offensives. Au premier rang, se trouvait la hache de guerre, qu'ils maniaient d'une façon redoutable. Au début, ils étaient les seuls à se servir de cette arme, mais leurs adversaires l'adoptèrent rapidement. L'épée était également fort prisée et le javelot était une pièce d'armement d'usage courant. Enfin, chaque guerrier portait un couteau à la ceinture. Pour les combats à distance, on utilisait l'arc et les flèches. Les Sagas rapportent que les colons vikings, au Vinland, avaient en leur possession des épées, des haches et des javelots. Toutefois, elles ne disent pas qu'il y ait eu d'archers dans leurs rangs.

En ce qui concerne les armes défensives, le bouclier occupait la place d'honneur. Tout guerrier en possédait un. De forme circulaire, en bois, il pouvait être recouvert de cuir peint en rouge et encerclé de métal. Au centre se trouvait l'ombon, sorte de bosse de fer destinée à protéger le poing. Il semble que la plupart des guerriers aient possédé un casque. Habituellement très simple, de forme conique, il était souvent prolongé par une languette servant à couvrir le nez. Les cornes, appendices qui font généralement partie de cette pièce d'équipement dans les représentations contemporaines des terribles guerriers nordiques, sont le fait de l'imagination populaire. Elles n'ont jamais surmonté leurs casques [11]. La cotte de mailles était peu portée, en raison de son coût fort élevé. Il est probable que seuls les chefs et les hommes les plus prospères du groupe pouvaient se l'offrir, sans oublier ceux qui en avaient dépouillé des soldats ennemis. La découverte, au cours de fouilles archéologiques récentes, effectuées dans le nord-ouest du Groenland et dans l'est de l'île Ellesmere, de deux fragments datant respectivement des XIe et XIIe siècles prouve que ce vêtement de protection s'est rendu jusqu'en Amérique. Cotte de mailles et casques étaient en fer.

La tenue vestimentaire du Viking se composait d'une tunique, de pantalons de laine, de chaussures en cuir souple, d'une ceinture sur laquelle était enfilé le fourreau de l'épée, et peut-être d'un couvre-chef. Par temps froid, son habillement se complétait d'une cape de laine, retenue à l'épaule droite par une grosse épingle de métal.

Images additionnelles (Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

  • Fragments d'une cotte de mailles viking à droite, et rivets de fer à gauche
  • Casque normand (ou viking), Xe siècle